AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 TraceRoute [Partie 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
>¦WebMaster¦<
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 86
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: TraceRoute [Partie 1]   Ven 24 Mar à 16:30

L’internet est constitué de réseaux interconnectés, d’où son nom. Lapalissade, qu’il convient peut-être tout de même de faire. Les échanges de données entre un client et un serveur vont donc se faire en transitant par plusieurs réseaux. Ces réseaux sont mis en relation par des routeurs.



Introduction à Traceroute

19 mai 2004

Architecture simplifiée de l’internet
Voici un schéma simplifié de la route prise par les informations qui circulent entre un client et un serveur :



Généralement, les clients sont reliés par leur modem à un réseau de collecte.
Ce réseau de collecte est relié au réseau du fournisseur d’accès, par un routeur qui n’est autre que la « passerelle par défaut » que votre machine utilise dans sa configuration. Le plus souvent ce paramètre est fourni automatiquement lors de l’établissement de la connexion à l’internet.
Vous pouvez connaître son adresse IP facilement, tous les systèmes d’exploitation fournissent un moyen de la connaître.

Pour Windows
C’est la commande route print, qui donne quelque chose du genre :


C:\>route print
===========================================================================
Liste d'Interfaces
0x1 ........................... MS TCP Loopback interface
0x10003 ...00 30 84 3a 64 97 ...... Carte réseau Fast Ethernet PCI Realtek RTL8139
Family - Miniport d'ordonnancement de paquets
===========================================================================
===========================================================================
Itinéraires actifs :
Destination réseau Masque réseau Adr. passerelle Adr. interface Métrique
...
Passerelle par défaut : 193.253.160.3
===========================================================================
Itinéraires persistants :
Aucun

C:\>

Pour Linux
C’est la commande route, qui donne quelque chose du genre :
[root@helios root]# route
Table de routage IP du noyau
Destination Passerelle Genmask Indic Metric Ref Use Iface
...
default 193.253.160.3 0.0.0.0 UG 0 0 0 ppp0 [root@helios root]#

Ensuite...
On accède au réseau du fournisseur d’accès (lui-même peut être constitué de plusieurs sous-réseaux).

Le plus souvent, ce réseau dispose d’un point d’accès dans un ou plusieurs GIX (Global Internet eXchange), qui sont des sortes de points de rendez-vous pour tous les réseaux des divers FAI. Ces GIX permettent d’inter-connecter les divers fournisseurs de services.

Il est possible alors de joindre directement le réseau hébergeant le serveur cible ou, indirectement, par l’intermédiaire de réseaux de transit. Un réseau de transit, comme son nom l’indique, ne sert (pour une connexion donnée) qu’à faire transiter les informations d’un réseau à un autre.

Finalement...
Plusieurs cas de figure sont possibles, du plus simple, où client et serveur sont sur le même réseau (pouvant être constitué de plusieurs sous-réseaux) comme, par exemple, un client Wanadoo qui veut accéder au portail Wanadoo, au cas le plus compliqué, où les informations passeront plusieurs GIX, plusieurs réseaux de transit, avant d’atteindre le réseau hébergeant le serveur. Ce sera souvent le cas lorsque client et serveur sont géographiquement situés sur des continents différents.
Comment identifier la route ?
Là encore, tous les OS sérieux proposent une commande pour la rechercher (Windows 95/98/Millenium n’en proposent pas, mais il existe des outils tiers permettant de le faire).

Pour Windows
C’est la commande tracert :


C:\>tracert www.grenouille.com

Détermination de l'itinéraire vers grenouille.com [213.186.35.33]
avec un maximum de 30 sauts :

1 67 ms 51 ms 54 ms 193.253.160.3
2 47 ms 48 ms 48 ms GE0-1-289.ncmar302.Marseille.francetelecom.net [80.10.209.226]
3 56 ms 55 ms 55 ms pos3-2.nrlyo202.Lyon.francetelecom.net [193.252.101.150]
4 63 ms 62 ms 63 ms pos12-0.ntsta302.Paris.francetelecom.net [193.252.103.110]
5 62 ms 62 ms 63 ms pos0-0-0-0.nosta102.Paris.francetelecom.net [193.252.103.117]
6 61 ms 61 ms 63 ms 193.252.103.245
7 63 ms 62 ms 62 ms th2-6k-2-a6.routers.proxad.net [213.228.3.9]
8 62 ms 62 ms 63 ms th2-1-6k.routers.ovh.net [213.186.32.250]
9 64 ms 63 ms 63 ms ns351.ovh.net [213.186.35.33]

Itinéraire déterminé.

C:\>



Pour Linux
C’est la commande traceroute :
[root@helios root]# traceroute www.grenouille.com
traceroute to grenouille.com (213.186.35.33), 30 hops max, 38 byte packets
1 193.253.160.3 (193.253.160.3) 54.177 ms 51.586 ms 49.135 ms
2 GE0-1-289.ncmar302.Marseille.francetelecom.net (80.10.209.226) 44.909 ms 47.578 ms 46.731 ms
3 pos3-2.nrlyo202.Lyon.francetelecom.net (193.252.101.150) 80.626 ms 55.453 ms 127.419 ms
4 pos12-0.ntsta302.Paris.francetelecom.net (193.252.103.110) 59.319 ms 61.617 ms 59.837 ms
5 pos0-0-0-0.nosta102.Paris.francetelecom.net (193.252.103.117) 59.196 ms 60.284 ms 61.464 ms
6 193.252.103.245 (193.252.103.245) 59.690 ms 60.079 ms 59.758 ms
7 th2-6k-2-a6.routers.proxad.net (213.228.3.9) 61.773 ms 59.433 ms 59.852 ms
8 th2-1-6k.routers.ovh.net (213.186.32.250) 59.917 ms 60.877 ms 60.126 ms
9 ns351.ovh.net (213.186.35.33) 63.130 ms 62.317 ms 61.060 ms
[root@helios root]#



Bien entendu, dans un cas comme dans l’autre, nous trouvons la même route, puisque la cible est la même (www.grenouille.com) et que les deux exemples sont pris à partir du même accès à l’internet (Wanadoo ADSL Pro).

Pour Mac OS X
Commande traceroute, comme sous Linux
(traceroute effectué vers grenouille.com, depuis un abonné Free dégroupé)


traceroute to grenouille.com (213.186.35.33), 30 hops max, 40 byte packets<br/>
1 * * *
2 menpenti-2-82-66-180-254.fbx.proxad.net (82.66.180.254) 32.718 ms 30.878 ms 32.027 ms
3 marseille-6k-1-a5.routers.proxad.net (213.228.12.126) 30.34 ms 30.594 ms 31.963 ms
4 * cbv-6k-1-a0-s.routers.proxad.net (213.228.2.253) 39.936 ms 44.095 ms
5 th2-6k-2-a6.routers.proxad.net (213.228.3.9) 49.72 ms 42.362 ms 42.188 ms
6 th2-1-6k.routers.ovh.net (213.186.32.250) 43.954 ms 43.797 ms 43.549 ms
7 ns351.ovh.net (213.186.35.33) 43.594 ms 43.937 ms 43.588 ms



Interpréter le résultat

Itinéraire
Chaque ligne affichée, sauf la dernière, correspond à un routeur, autrement dit au passage d’un réseau à un autre.
• la ligne 1 représente donc logiquement, la « passerelle par défaut », que nous avons identifiée plus haut ;
• les lignes 2 à 6 représentent des routeurs qui sont dans le réseau de rance Telecom (n’oublions pas qu’ici, le FAI est Wanadoo) ;
• la ligne 7 indique un routeur qui appartient à Proxad (l’opérateur Free). Son nom (th2-6k-2-a6.routers.proxad.net) indique également qu’il est situé sur le GIX Telehouse2 ;
• la ligne 8 (th2-1-6k.routers.ovh.net) indique que l’on est maintenant sur un routeur appartenant à OVH (fournisseur de l’hébergement), lui aussi situé sur le GIX Telehouse2 (Telehouse2 est un important GIX situé à Paris, comme d’ailleurs la grande majorité des GIX français. Plus exactement, c’est un "Carrier Hotel" situé à Paris, qui héberge, entre autres, des GIX.)
• la ligne 9 représente le serveur de grenouille.com.

Temps de réponse
Les trois durées indiquées représentent l’équivalant d’un ping sur le routeur correspondant.
Comme on peut le constater, les temps sont sensiblement identiques sur chaque ligne, ce qui à priori ne semble pas logique. En réalité, ceci indique que le temps de réponse global est principalement introduit par le premier secteur de la route, à savoir entre le client et sa passerelle par défaut.

Pour trouver un exemple qui ferait intervenir d’autres équipements de la route, il faudrait tracer une route beaucoup plus longue :


[root@helios root]# traceroute www.asus.com.tw
traceroute to www.asus.com.tw (211.72.249.200), 30 hops max, 38 byte packets
1 193.253.160.3 (193.253.160.3) 48.591 ms 49.249 ms 47.754 ms
2 GE0-1-288.ncmar302.Marseille.francetelecom.net (80.10.209.162) 46.276 ms 48.054 ms 47.789 ms
3 pos3-2.nrlyo202.lyon.francetelecom.net (193.252.101.150) 55.890 ms 55.942 ms 54.698 ms
4 pos12-0.ntsta302.paris.francetelecom.net (193.252.103.110) 62.722 ms 59.472 ms 59.441 ms
5 pos10-0.ntsta202.Paris.francetelecom.net (193.251.126.69) 60.674 ms 61.620 ms 58.345 ms
6 193.251.126.158 (193.251.126.158) 60.693 ms 60.853 ms 60.828 ms
7 P2-0.AUVCR2.Aubervilliers.opentransit.net (193.251.128.117) 60.041 ms 60.253 ms 62.869 ms
8 P6-0.NYKCR2.New-york.opentransit.net (193.251.243.234) 138.636 ms 139.670 ms 143.527 ms
9 P4-0.SJOCR1.San-jose.opentransit.net (193.251.242.2) 219.653 ms 218.706 ms 219.100 ms
10 P11-0.PALBB1.Palo-alto.opentransit.net (193.251.129.58) 221.258 ms 221.037 ms 220.760 ms
11 HiNet.GW.opentransit.net (193.251.131.170) 220.314 ms 219.268 ms 219.973 ms
12 211.72.108.130 (211.72.108.130) 358.456 ms 359.402 ms 359.189 ms
13 211.75.91.202 (211.75.91.202) 359.539 ms 359.709 ms 360.538 ms
14 tp-s2-c6r2.router.hinet.net (168.95.207.37) 386.023 ms 359.789 ms 360.596 ms
15 tp-s2-8c7r2.router.hinet.net (211.20.43.89) 355.724 ms 356.022 ms 354.718 ms
16 tp-s2-8e6r2.router.hinet.net (210.59.225.181) 360.568 ms 360.774 ms 357.810 ms
17 211.72.249.13 (211.72.249.13) 359.286 ms 360.272 ms 360.631 ms
...

Ici, entre les lignes 7 et 8, nous traversons l’atlantique et là, ça introduit tout de même quelques millisecondes de plus. Les lignes suivantes introduisent également des latences supplémentaires.
Un autre exemple
Pour compléter l’exposé, voici un traceroute effectué toujours vers grenouille.com, mais depuis un abonné Free non dégroupé (Linux) :


gw:~# traceroute www.grenouille.com
traceroute to grenouille.com (213.186.35.33), 30 hops max, 38 byte packets
1 192.168.254.254 (192.168.254.254) 85.560 ms 67.036 ms 165.254 ms
2 vlq-6k-2-a11.routers.proxad.net (212.27.37.190) 81.293 ms 76.844 ms 74.391 ms
3 th2-6k-2-a6.routers.proxad.net (213.228.3.9) 66.987 ms 78.747 ms 74.457 ms
4 th2-1-6k.routers.ovh.net (213.186.32.250) 81.396 ms 78.607 ms 73.002 ms
5 ns351.ovh.net (213.186.35.33) 81.257 ms 78.278 ms 77.876 ms
gw:~#


Conclusions

Contrôler la route empruntée entre une source et une cible offre plusieurs informations :
• vérifier que cette route existe, tout simplement, mais avec un bémol, que nous détaillerons plus bas ;
• observer par quels réseaux transitent les informations ;
• identifier les éventuels ralentissements sur une route. Il s’agit donc d’un outil simple de diagnostic réseau qui peut rendre bien des services pour identifier d’éventuels problèmes de connexion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Radiohacktive.tk
 
TraceRoute [Partie 1]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle partie de votre cerveau utilisez-vous ?
» RPGMAKERVXACE! écran titre nouvelle partie ect...
» Supprimer une partie de trace
» Offre Ideo, résiliation de la partie internet
» Resiliation partie box sur forfait Ideo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Hacking-
Sauter vers: